Conclusion

Finalement, le conflit 14-18 est bien une guerre totale puisqu'elle mêle le front et l'arrière dans un même combat. D'une part à l'arrière, l'économie du pays est une économie de guerre, qui donne priorité à la production d'armement où les femmes remplacent les hommes, partis au front. Pour éviter découragement et crise morale, l'Etat travestit la réalité pour assurer la mobilisation de toutes les énergies. D' autre part, sur le front, les poilus mènent des conditions de vie effroyables dans cette guerre d'usure, dont la bataille de Verdun est le symbole. Cette guerre de tranchée a notamment abouti aux mutineries de 1917 envers les offensives absurdes de l'état-major.

En 1918, malgré sa victoire, la France oublie vite sa joie face aux bilans human, matériel et social. La politique en France sera remaniée, remaniement que témoigne la Chambre Bleu horizon. Petit à petit, la France va alors se dirriger vers une démocratie libérale.

Nota Benne : les sources sont situées dans la page LIENS.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site